Vers le navigateur Vers le contenu principal
Tout (type)
  • Autonomie énergétique
  • Générateur Electro-Hydrogène GEH2

L'autonomie énergétique d'un resort au bout du monde

Détails (applicationName)

Comment faire quand on n'est pas relié au réseau électrique ?

Réponse : il suffit d'utiliser des groupes électro-hydrogènes... Jusqu'à présent la fourniture d'énergie sur des sites isolés "hors grille" était assurée par des groupes électrogènes fonctionnant au gasoil : polluants, bruyants, malodorants et tout simplement nocifs. Désormais, il est possible d'échapper à ces contraintes, même au bout du monde, en envisageant l'implantation de GEH2 ; ce que vient de faire un "resort" de luxe à vocation "expérientielle", quelque part sur une île paradisiaque, en prenant la décision de s'affranchir du diesel. Explications.

Grâce aux études réalisées en amont par le Bureau d'Etudes Energy Designer, un site remarquable va se doter d'un ensemble énergétique combinant l'utilisation de panneaux photovoltaïques avec un électrolyseur de grande capacité, et ainsi produire sur site suffisamment d'hydrogène vert pour pallier aux intermittences de l'énergie solaire en stockant le surplus d'électricité produite dans deux solutions complémentaires: d'une part des réserves de grande quantités d'hydrogène, et de l'autre des batteries disséminées aux points de distribution d'électricité — créant ainsi son propre mini-réseau, sa propre "grille".

Les zones insulaires sont souvent mal desservies par le réseau, ou alors sont sujettes de à de nombreuses pannes car sous-dimensionnées, ou bien encore le prix de l'électricité "réseau" est prohibitif car les infrastructures pour la produire comme pour la distributer sont plus qu'onéreuses et/ou complexes à installer.

Les avantages d'un passage à une solution décarbonate s'appuyant sur un mix entre utilisation d'énergies renouvelables et stockage hydrogène + batteries sont indéniables, comme l'illustre la tableau comparatif ci-dessous.

Produits connexes